Accueil Mythologie ZEUS (Jupiter) ET LES DIEUX OLYMPIENS

Le combat Homérique 


Les reptiles tordus au front, les yeux ardents,
L'aboyeuse Gorgô vole et grince des dents
Par la plaine où le sang exhale ses buées.

Zeus, sur le Pavé d'or, se lève, furieux,
Et voici que la troupe héroïque des Dieux
Bondit dans le combat du faîte des nuées.

Leconte de Lisle


Ses attributs sont l'aigle, la foudre, et son sceptre.

Zeus appartient à la génération des 12 grands dieux de l'Olympe.
Il a eu une naissance et une enfance assez difficile.
Son accession au plus haut de l'Olympe a commencé par un grand combat : La Titanomachie.

Gaïa ayant prédit à Cronos qu'un de ses propres enfants le détrônerait, il dévora un à un tous ses enfants mis au monde par Rhéa : Hestia, Déméter, Héra, Hadès et Poséidon . Mais à la naissance de Zeus, Rhéa le confia à sa mère, Gaïa, et lorsque Cronos vint pour le dévorer elle lui donna à la place une grosse pierre enveloppée dans des langes.
Ensuite Rhéa partit en crête et confia le bébé aux courètes et aux nymphes sur le mont Ida, afin qu'il grandisse et soit élevé dans le secret. 
Pendant toute son enfance en crête, Zeus est protégé par les curètes, élevé par les nymphes et nourri du lait de la chèvre Amalthée. Il s'amusait même à combattre avec elle, lorsqu'un jour par inadvertance il lui cassât une corne.
(Plus tard, pour se faire pardonner, il transformera cette corne en corne d'abondance, et élèvera la chèvre au rang des constellations.) 

Lorsque Zeus devient adulte, avec l'aide de Métis (la ruse) fille d'Océanos, il fait boire à Cronos un médicament qui le force à vomir tous ses frères et sœurs qu'il avait avalés. Il libère ensuite les cyclopes et les hécatonchires (hécato = cent, cheires = mains) et avec eux, les Cronides engagent la guerre contre les Ouranides (Cronos et les Titans.)
Sur le mont Orthys, Cronos et presque tous les autres Titans. En face, sur le mont Olympe, Zeus et ses cinq frères et sœurs plus les cyclopes et les hécatonchires.
La lutte dura dix grandes années (c'est à dire plusieurs centaines, voire milliers de nos années), et ce n'est que grâce aux Hécatonchires, qui, avec leurs cent bras ont écrasés les titans sous les nombreux rochers qu'ils pouvaient lancer en même temps, et grâce aux cyclopes qui, de leurs oeil unique ont forgé la foudre pour Zeus, que les olympiens gagnèrent la bataille.

La défaite fut douloureuse pour certains. Atlas fut condamné à tenir éternellement la voûte du ciel sur ses épaules. D'autres, comme Prométhée et Épiméthée avaient fourni une aide considérable à Zeus, qui témoignera de sa gratitude envers eux plus tard.

Après la Titanomachie, Gaïa se mit à éprouver de la haine envers Zeus qui avait combattu et humilié ses enfants. Elle décida alors de châtier Zeus et ses alliés par une terrible guerre : La Gigantomachie.

Pour cela elle enfanta les Géants
Ces monstres à la tête de serpent et à la queue de dragon pouvaient combattre dès leur naissance. Ils étaient très forts et ne pouvaient être vaincus que par l'alliance d'un dieu et d'un mortel. 
Zeus fit alors appel à Héraclès et les géants moururent les uns après les autres.

Zeus et ses deux frères Poséidon et Hadès se partagèrent l'univers par tirage au sort. Le domaine maritime échut à Poséidon et l'empire des morts à Hadès. 
Zeus devint le dieu souverain, le Seigneur du Ciel, le dieu de la pluie, celui qui rassemblait les nuages et maniait à son gré la foudre terrifiante. Son pouvoir éclipsait celui de toutes les autres divinités réunies.

Zeus et Thétis  (Ingres)

Le destin par françoise Boisgard)
Le destin (F')

Il a comme armes le foudre, et est vénéré à Olympie où les Jeux Olympiques lui sont consacrés. Ses emblèmes sont l'aigle, le foudre, et son sceptre.

Il personnifie quelquefois le destin régnant sur tous, dieux ou humains.  (mais la plupart du temps ce sont les Moires qui assument ce rôle, et même Zeus doit leur obéir.)
C'est le garant universel de l'ordre du monde et de la société grâce à son écrasante puissance. Il rassemble en lui la force et la justice.
Mais dès son accession au trône il reproduit le comportement de ses prédécesseurs. Il n'hésite pas à dévorer sa première épouse Métis, enceinte d'Athéna, de peur que celle-ci mette au jour un fils qui aurait la volonté de le supplanter. Cela n'empêchera pas Athéna de venir au monde quand même, mais par des voies fort peu naturelles...
De même, lorsque Prométhée lui dit que si la néréide Thétis avait un fils, celui-ci deviendrait plus puissant que lui, il obligea Thétis à épouser un humain (Pelée) pour éviter la menace.

Il est appelé Pantocrator (du grec, pan: tout et kratos: puissance). C'est le maître des dieux et des hommes et le père des dieux Olympiens qu'il eut avec Héra sa sœur.

Son union avec Héra engendre à la fois les dieux olympiens, l'humanité et la civilisation. 
C'est une union conflictuelle en raison des nombreuses infidélités de Zeus qui utilise tous les subterfuges possibles pour séduire déesses, nymphes ou belles mortelles.

Pour ce faire, il peut se transformer en divers animaux et même en pluie d'or (pour séduire danaé).

De ce fait, Zeus eut également de nombreux autres enfants avec des déesses ou avec des mortelles, au grand dam d'Héra.
  

LES DESCENDANTS DE ZEUS

UNIONS AVEC DES DÉESSES OU NYMPHES

UNIONS AVEC DES MORTELLES