Accueil Mythologie POSÉIDON (Neptune)

 

  
J'ai longtemps voyagé, courant toujours fortune

J'ai longtemps voyagé, courant toujours fortune
Sur une mer de pleurs, à l'abandon des flots
De mille ardents soupirs et de mille sanglots,
Demeurant quinze mois sans voir soleil ni lune.

Je réclamais en vain la faveur de Neptune
Et des astres jumeaux, sourds à tous mes propos,
Car les vents dépités, combattant sans repos,
Avaient juré ma mort sans espérance aucune.

Mon désir trop ardent, que jeunesse abusait,
Sans voile et sans timon la barque conduisait,
Qui vaguait incertaine au vouloir de l'orage.

Mais durant ce danger un écueil je trouvai,
Qui brisa ma nacelle, et moi je me sauvai,
À force de nager évitant le naufrage

Philippe Desportes
  


Ses  attributs sont le trident et le cheval


Poséidon (F')

Poséidon appartient à la génération des 12 grands dieux de l'Olympe.
Il est le fils aîné de Cronos et Rhéa. Dieu des mers, des lacs et des abîmes marins et souterrains, seigneur de la tempête et des tremblements de terre.

Avalé à sa naissance par son père, puis sauvé par son jeune frère Zeus qui obligea Cronos à recracher ses enfants. 
Il reçoit en partage par tirage au sort, l'empire des mers, lacs et eaux courantes .

Il s'installe alors dans un palais sous la mer Egée et devient dieu de la mer.
Il est armé d'un trident, se déplace sur un char tiré par les tritons, mi-hommes mi-dauphins, et escorté par les Néréides. Il  a le pouvoir d'ébranler la terre, les rochers des côtes, et de faire jaillir des sources. 
il déchaîne les tempêtes et dirige courants et marées.

Il est honoré dans tout le monde grec. A Sparte, en Ionie, à Corinthe et au cap Sounion ainsi que dans les villes maritimes. 

Il est l'époux d'Amphitrite avec laquelle il se montre particulièrement infidèle. Il se trouve, de ce fait, à l'origine de nombreuses lignées mythologiques. La plupart seront malfaisantes ou monstrueuses.

Il complote contre Zeus avec Héra et Athéna.  Comme punition il doit construire les remparts de Troie pour le roi Laomédon qui refuse ensuite de le payer. Pour se venger, il prend le parti des Achéens dans la guerre de Troie et va jusqu'à envoyer des serpents de mer enlever sur la plage le prêtre Laocoon au moment ou celui-ci s'apprête à avertir les troyens du danger que représente le cheval de Troie.
  

LES DESCENDANTS DE POSÉIDON