Accueil Mythologie NYMPHES

  
Le bain des nymphes

C'est un vallon sauvage abrité de l'Euxin ;
Au-dessus de la Source un noir laurier se penche,
Et la Nymphe, riant, suspendue à la branche,
Frôle d'un pied craintif l'eau froide du bassin.

Ses compagnes, d'un bond, à l'appel du buccin,
Dans l'onde jaillissante où s'ébat leur chair blanche
Plongent, et de l'écume émergent une hanche,
De clairs cheveux, un torse ou la rose d'un sein.

Une gaîté divine emplit le grand bois sombre.
Mais deux yeux, brusquement, ont illuminé l'ombre.
Le satyre !... son rire épouvante leurs jeux ;

Elles s'élancent. Tel, lorsqu'un corbeau sinistre
Croasse, sur le fleuve éperdument neigeux
S'effarouche le vol des cygnes du Caÿstre.

José Maria de Hérédia


Et la Nymphe, riant, suspendue à la branche,
Frôle d'un pied craintif l'eau froide du bassin.

 (F')


Dryade (Boris Vallejo)

Divinités féminines des montagnes(oréades), des forêts(dryades), des bois (hamadryades) ou des eaux(naïades).

Certaines sont célèbres et ont leurs entrées à l'olympe comme Coronis qui a eu un enfant du bel Apollon, qui deviendra célèbre dans toute la Grèce sous le nom d'Asclépios.

Certaines sont "spécialisées" comme les Néréides qui sont des nymphes des eaux, mais plus spécialement de la mer.

Quelques nymphes "célèbres" :

- Calypso : une des nymphes les plus connues. Dans l'odyssée elle est la reine de l'île d'Ogygie et ne se mêle jamais des histoires des dieux de l'olympe. (pour vivre heureux, vivons cachés) . Elle accueille Ulysse sur son île, alors qu'il n'a plus ni équipage ni bateau. elle en tombe amoureuse et le garde pendant sept ans, essayant en vain de lui faire oublier Ithaque et Pénélope. Elle obéira à Contrecœur à l'ordre de Zeus, apporté par son messager Hermès, d'aider Ulysse à rejoindre sa patrie.

- Clytie : fille d’Océan. Abandonnée par Apollon qui lui préféra sa sœur Leucothoé, elle se vengea en dénonçant le dieu . Celui-ci pour la punir, la transforma en héliotrope.
- Coronis : qui sera tuée par Apollon pour lui avoir préféré un mortel.
(insulte suprême).
- Daphné : qui pour échapper aux avances pressantes d'Apollon préféra se transformer en laurier.