Accueil Mythologie THÉSÉE

 

Phèdre

Quand tu me dépeignais ce héros intrépide
Consolant les mortels de l'absence d'Alcide,
Les monstres étouffés et les brigands punis,
Procuste, Cecryon, et Scirron, et Sinnis,
Et les os dispersés du géant d'Epidaure,
Et la Crète fumant du sang du Minotaure..."

Racine

 

Thésée et Ariane (F')

Ariane et Thésée (19eme siecle)

Pour les Grecs, Thésée est un héros aussi populaire qu'Héraclès ou Achille. Il représente le modèle de l'homme parfait et invincible.

Fils d'Égée et Aethra, il est venu au monde en Argolide, où il a été élevé par son grand père, Pithée, roi de Trézène.

A sa naissance, son père Égée le roi d'Athènes, est absent. Son trône étant menacé par Pallas, il a dû quitter précipitamment l'Argolide, pour rejoindre l'Attique. 
Sachant qu'il ne pourrait pas voir grandir son fils, avant de partir il a déposé sur le sol ses sandales et son épée, puis a recouvert le tout d'un très gros rocher.
Ensuite, il a demandé à Aethra de dire à son fils, une fois qu'il sera devenu homme, de soulever le rocher, et de venir le rejoindre à Athènes chaussé des sandales et l'épée au côté. 

Thésée, devenu un jeune homme fort et vigoureux arrive sans peine à déplacer le rocher, récupère les sandales et l'épée, et part pour Athènes afin de se faire reconnaître par Égée.

Mais le chemin pour Athènes n'est pas de tout repos. Lors de ce parcours initiatique, il effectue quelques menus "travaux" à la manière d'Héraclès :

  • En passant à Épidaure, il tue Périphétès qui attaquait tous les voyageurs avec sa massue de bronze.

  • Sur l'isthme de Corinthe, il tue le brigand Sinnis, qui avait la fâcheuse habitude d'obliger ses victimes à l'aider à plier un arbre, qu'il lâchait brusquement. L'arbre se déployant de toute sa force, projetait dans les airs la victime qui s'écrasait au loin. Il s'unira ensuite à Périgouné, la fille du brigand, qui lui donnera un fils; Mélanippe.

  • Arrivé à Cromyon, il tue une énorme truie sauvage qui ravageait les champs et décimait la population.

  • Le long de la côte, Scirron, un bandit assis sur une falaise au bord de l'eau, avait coutume d'obliger les voyageurs à lui laver les pieds. Un fois ceux-ci accroupis, il les poussait d'un coup de pied dans la mer où une tortue géante les dévorait. Thésée refusa de lui laver les pieds, le souleva de son rocher et l'envoya dans la mer où il pérît dans la gueule de la tortue.

  • Puis, il rencontre Cercyon, qui défiait les voyageurs à la lutte pour les tuer ensuite. Thésée accepte le combat, mais au lieu de se laisser étouffer par Cercyon, il se baisse rapidement, le saisit aux genoux, puis avant que le bandit réagisse, il lui fracasse le crâne en le jetant au sol.

  • En arrivant en Attique, à Corydallos, il tue le bandit Procuste. Celui-ci obligeait les voyageurs à s'allonger sur son lit. Lorsque les gens étaient plus petits que le lit, il leur arrachait les jambes en les étirant à la longueur du lit, lorsqu'ils étaient plus grands il les tuait en leur coupant la partie des jambes qui dépassait. 

 Lorsque enfin, il arrive victorieux à Athènes, Médée la nouvelle femme d'Égée, qui a compris qui il était, cherche à l'empoisonner.
Mais Thésée la démasque, et grâce aux sandales et à l'épée, se fait reconnaître par Égée.

Son histoire n'est pas terminée. A la même époque, le roi Minos exige d'Égée que celui-ci lui fournisse tous les neuf ans un contingent de 7 jeunes hommes et 7 jeunes femmes en représailles de la mort de son fils Androgée. Ce contingent de la jeunesse athénienne est donné en pâture au Minotaure.
Malgré le désaccord de son père, Thésée s'embarque avec le dernier contingent, bien décidé à tuer le Minotaure. 
Lorsqu'ils  arrivent en Crète, Ariane, la fille de Minos et la demi sœur du Minotaure, s'éprend de Thésée. Elle lui propose de l'aider à s'échapper si il lui promet de l'emmener avec lui en Attique. Thésée accepte, et Ariane lui donne une pelote de fil afin qu'il puisse la dérouler pour retrouver son chemin à l'intérieur du labyrinthe qui abrite le Minotaure.
Thésée arrive à tuer le monstre, et grâce au fil d'Ariane, retrouve le chemin de l'extérieur. Il tient alors sa promesse et embarque Ariane avec les jeunes athéniens pour rentrer en Attique. Mais reniant sa promesse, en passant par Naxos, il y abandonne Ariane, qui se consolera avec Dyonisos
Arrivant en vue d'Athènes, il oublie de mettre une voile blanche, signe convenu avec son père de sa victoire contre le minotaure. Égée, voyant les voiles noires, pense que son fils est mort. Désespéré, il se jette dans la mer, qui depuis porte son nom.

Thésée, vainqueur du taureau de Marathon (vers 1732-1734) - Détail.

Thésée prend la succession de son père et devient le roi d'Athènes.  Mais il continue néanmoins à avoir une vie assez agitée.

  • Il participe avec Jason à la quête de la toison d'or.

  • Il aide les Lapithes à combattre les centaures.

  • Il enlève Hyppolité, la reine des amazones, dont il eut un fils ; Hyppolite. 

  • Il enlève Hélène, la fille du roi Tyndare, qui sera la cause de la guerre de Troie.

  • Il est retenu prisonnier aux enfers par Perséphone, qu'il était venu enlever, afin de respecter la promesse qu'il avait faite à son ami Pirithoüs.

L'épisode de la guerre contre la reine des amazones a considérablement influencé la vie de Thésée. C'est lors de cette guerre que Deucalion fils de Minos, et donc frère d'Ariane, vient proposer à Thésée d'épouser sa seconde Sœur; Phèdre. Lorsqu'il accepte, il ne sait pas que cette décision va conduire à la mort de son fils Hyppolite. (et à la création beaucoup plus tard, par un dénommé Racine, d'une des plus belles pièces de la littérature Française du 17eme siècle)

Lorsqu'il rentre enfin à Athènes, il en est chassé par les habitants qui, profitant de son absence, se sont entre-déchirés. Il se retire alors à Scyros, chez le roi Lycomède qui, craignant d'être détrôné par Thésée, l'entraîne par la ruse, et le pousse traîtreusement du haut d'une falaise.
  Ses cendres seront ramenées beaucoup plus tard à Athènes où il sera célébré comme un héros.