Accueil Mythologie HÉLIOS (Sol)

 
Le réveil d'Hélios

.......
Le Dieu s'écrie ! Il part, et dans l'ampleur du ciel
Il pousse, étincelant, le quadrige immortel.
L'air sonore s'emplit de flamme et d'harmonie ;
L'Océan qui palpite, en sa plainte infinie,
Pour saluer le Dieu murmure un chant plus doux ;
Et, semblable à la vierge en face de l'époux,
La Terre, au bord brumeux des ondes apaisées,
S'éveille en rougissant sur son lit de rosées.

Leconte de Lisle


Hélios sur son char (F')

Représentation anthropomorphique du soleil et de sa lumière, quelquefois confondu avec Phoebus Apollon, Hélios est le fils des Titans Hyperion et Théïa, et le frère de Séléné (la lune) et d'Éos (l'aurore).

D'une beauté .....éblouissante... (il est représenté sous la forme d'un beau jeune homme à la grande chevelure dorée et flamboyante), il peut d'un seul regard voir la surface entière de la terre, ( pendant le jour, évidement...) et ainsi exercer une surveillance constante sur les frasques des dieux et des hommes, et rapporter sur l'olympe les incidents dont il a été le témoin privilégié.
C'est lui, par exemple, qui
renseigne Déméter sur l'auteur du rapt de sa fille. Il est quelquefois assimilé à son père Hyperion, comme dans l'odyssée.

Son activité principale au sein de l'olympe, était d'une grande régularité. Passant tous les matins après Éos (l'aurore), qui déchirait le voile de la nuit, monté sur son char d'or attelé de 4 chevaux ailés (Pyroïs, Eoos, Aethon, Phlégon), il partait de l'horizon à l'Est pour se lancer à travers les cieux dans une course effrénée, dispensant ainsi sa lumière sur le monde. Le soir, arrivé à l'ouest derrière l'horizon, il flottait  sur l'océan dans une grande coupe pour rejoindre l'Est afin d'être prêt pour recommencer sa course le lendemain matin.
Son statut de Quasi "fonctionnaire" en fait un "second couteau" sur l'Olympe, malgré l'importance reconnue de son travail. Il a peu de pouvoirs même sur les mortels. Ainsi, lorsque les compagnons d'Ulysse mange ses bœufs lors de l'Odyssée, il ne peut exercer lui-même sa vengeance et demande à Zeus de châtier les coupables, menaçant de ne plus se lever si son désir n'était pas exhaussé.
(c'est la grève !!!)

Époux de l'océanide Perséis,  avec qui il a eu une descendance nombreuse et célèbre, il avait aussi d'autres aventures avec la nymphe Rhodos, ou l'océanide Clyméné, la sœur de Perséis, avec qui il eut sept filles, les Héliades et un fils, Phaéton.

 

LES DESCENDANTS D'HÉLIOS