Accueil Mythologie ÉOS (Aurore)

Sous un habit de fleurs, la Nymphe que j'adore

Sous un habit de fleurs, la Nymphe que j'adore,
L'autre soir apparut si brillante en ces lieux,
Qu'à l'éclat de son teint et celui de ses yeux,
Tout le monde la prit pour la naissante Aurore.

Vincent Voiture


Éos répand la rosée

Eos aux doigts de rose (Françoise Boisgard)
Éos aux doigts de rose
(F')

"Éos aux doigts de rose" est la fille du Titan Hyperion et de la Titanide Théia. Chaque matin elle sort de l'océan sur un char traîné par deux chevaux ailés, épand sur terre la rosée du matin, puis ouvre les portes du ciel à son frère Hélios. Le soir elle les referme et laisse le ciel à sa sœur Séléné.

Elle est mère des vents, Zéphyr, Notos et Borée, et des astres étincelants qui parsèment la voûte céleste de leurs éclats.

Dans sa jeunesse, alors qu'elle était mariée à Astraos, elle eut la faiblesse d'accueillir Arès dans son lit, mais elle fut surprise par Aphrodite qui n'appréciât pas qu'elle lui vole son amant.
Pour se venger, Aphrodite condamna Éos à avoir de continuelles aventures amoureuses avec de jeunes mortels.

Elle eut comme amant "célèbre" Orion, le géant fils de Poséidon, qu'elle emmena à Délos où il fut tué d'une flèche par Artémis, son ancienne compagne.

Il y eut enfin Tithonos le Troyen, frère de Priam, avec qui elle eût deux fils; Memnon et Emathion qui combattirent durant la guerre de Troie.
Éos, fatiguée par tant d'amours sans lendemain, obtint de Zeus qu'il offre l'immortalité à Tithonos. Malheureusement elle oublia de demander aussi l'éternelle jeunesse. Ainsi, Tithonos, immortel ne cessa de vieillir et de se ratatiner sous les yeux désespérés d'Éos qui finit par l'enfermer dans son palais, où il acheva son "dessèchement" sous la forme d'une cigale.