Accueil Mythologie LE TARTARE

  
L’Iliade chant VIII,
 
Ou bien, le saisissant, mes mains le jetteront aux ténèbres du Tartare, très loin, au plus profond du gouffre souterrain dont la porte est de fer avec un seuil de bronze, aussi bas au-dessous de l’Hadès que le ciel est distant de la terre.»


Issu du chaos en même temps que Gaïa et enfoui au plus profond de son sein, il est une réminiscence du chaos originel, ténébreux, trouble et sans consistance.
Peu à peu il est confondu avec la partie sombre des enfers.


Les enfers (F')


Dans la mythologie Grecque, l'enfer est un lieu situé très loin sous la terre, destiné à accueillir les âmes des morts. C'est le royaume du dieu Hadès et de sa femme Perséphone.
Il est divisé en deux ; d'un coté le Tartare, lieu des supplices éternels, de l'autre les Champs-élysées, lieu enchanteur où séjournent les justes.
l est entouré de 4 fleuves infranchissables :
  - Le Styx, dont les eaux coulent en partie à la surface, empoisonne les mortels qui voudraient boire son eau.
  - Le Cocyte, noir et glacé.
  - Le Phlégéton, empli de flammes.
  - L'Achéron envahi de marais putrides.

Lorsqu'un homme meurt, il descend aux enfers par la porte de l'Hadès, située à l'estuaire de l'Achéron et gardée par Cerbère le chien aux trois têtes. Arrivé sur le disque inférieur des enfers, il doit franchir ces fleuves qui forment un cercle, sur la barque du passeur Charon, qu'il faut payer d'une pièce. C'est pourquoi la famille du défunt place une pièce dans la bouche du mort. S'il n'en a pas, Charon ne le passera pas, et il errera éternellement sur la berge (comme une âme en peine).
Une fois le fleuve traversé, le mort est amené aux juges des enfers ; Minos, Eaque et Radamanthe qui décident s'il ira vers le Tartare, où vers les Champs-Élysées.

C’est aussi dans le Tartare que les différentes générations divines précipitèrent leurs ennemis. 
Ouranos y avait enfermé les premiers enfants qu’il avait eus de Gaïa, les Cyclopes (Argès, Stéropès et Brontès). 
Ceux-ci furent délivrés par Cronos et les Titans lorsqu’à l’appel de Gaïa ils se révoltèrent contre leur père.
Cependant, dès qu’il fut au pouvoir, Cronos s’empressa d’y rejeter les Cyclopes. Ces derniers furent délivrés une dernière fois par Zeus lorsque, avec l’aide de ses frères, Hadès et Poséidon, il combattit Cronos et les Géants, lesquels y furent jetés à leur tour.
  

LES DESCENDANTS DU TARTARE