Accueil Mythologie DÉMÉTER (Cérès)

Contre l'hiver

Cérès ne voit point sans fureur
Les misères du laboureur,
Que ta froidure a fait résoudre
À brûler même les forêts.

Théophile de VIAU


Ses attributs sont la faucille et la gerbe de blé.

Déméter (ou Coré) appartient à la génération des 12 grands dieux de l'Olympe.
Elle est la déesse des moissons (principalement du blé) et de l'agriculture. Les bonnes récoltes sont le témoignage direct de sa protection. Elle est vénérée dans tout le bassin méditerranéen où elle est à la source de nombreuses légendes, mais c'est à Éleusis que son culte était le plus important. (Elle aurait offert au prince d'Éleusis le premier blé ayant germé sur terre.)
Il faisait sans doute partie de l'initiation aux célèbres mystères.
Ce
culte est étroitement lié à celui de sa fille Perséphone, dont l'enlèvement par Hadès est à l'origine du mythe:

Perséphone, fille de Zeus et Déméter, passait sa jeunesse à Éleusis, lorsque Hadès (son oncle) tomba amoureux d'elle.
C'est au moment ou elle s'apprêtait à cueillir un magnifique narcisse, que la terre s'entrouvrit et Hadès apparut pour l'enlever et l'emmener avec lui aux enfers.
Avant de disparaître sous terre avec Hadès, Perséphone avait eu le temps de crier au secours.
Déméter entendant ce cri se précipita hors de l'Olympe à son secours, mais il était trop tard. 
Pendant neuf jours et neuf nuits, Déméter courut sans repos à la recherche de sa fille. 
Le dixième jour, Hélios, la voyant si malheureuse, lui révéla le nom du ravisseur, et son intention de la garder avec lui pour toujours dans l'Hadès.
Elle alla exposer son problème à Zeus, qui refusa de l'aider à récupérer sa fille.

Ne sachant plus que faire, Déméter décida de ne plus s'occuper des récoltes tant que sa fille ne lui serait pas rendue.

Elle se déguisa en vieille femme et se fit engager comme nourrice chez Céléos, roi d'Eleusis.
Pour remercier le roi de l'avoir accueillie, elle voulut offrir l'immortalité à son fils Démophon, mais surprise par l'arrivée impromptue de la reine Métanira qui l'avait reconnue, elle lâcha malencontreusement l'enfant dans le feu. Pour consoler le roi et la reine de la perte de leur enfant, elle enseigna à leur autre fils Triptolème l'art des semences et des récoltes.

Pendant ce temps, en l'absence de Déméter à l'olympe, la terre était devenue stérile et la famine frappait l'humanité.
Zeus constatant les dégâts, intervint finalement auprès d'Hadès pour qu'il rende Perséphone à sa mère, mais celui-ci refusa au prétexte que Perséphone avait déjà croqué dans une grenade et que de ce fait elle ne pouvait plus rejoindre le monde des vivants.

Finalement, devant l'insistance de Zeus, Hadès accepta de partager Perséphone avec sa mère. Elle passerait les six premiers mois de l'année avec les vivants à la surface de la terre, et les six derniers avec lui dans le séjour des morts.

Depuis cette époque, lorsque Perséphone est dehors, les jeunes pousses sortent de terre et les arbres fleurissent grâce à la protection de Déméter, puis lorsque elle retourne voir son époux dans l'Hadès, Déméter ne fait plus rien pousser. Les hommes en profitent alors pour faire les semailles et préparer les prochaines récoltes.