Accueil Mythologie LES CENTAURES

Fuite de centaures

Ils fuient, ivres de meurtre et de rébellion,
Vers le mont escarpé qui garde leur retraite ;
La peur les précipite, ils sentent la mort prête
Et flairent dans la nuit une odeur de lion.

Ils franchissent, foulant l'hydre et le stellion,
Ravins, torrents, halliers, sans que rien les arrête ;
Et déjà, sur le ciel, se dresse au loin la crête
De l'Ossa, de l'Olympe ou du noir Pélion.

Parfois, l'un des fuyards de la farouche harde
Se cabre brusquement, se retourne, regarde,
Et rejoint d'un seul bond le fraternel bétail ;

Car il a vu la lune éblouissante et pleine
Allonger derrière eux, suprême épouvantail,
La gigantesque horreur de l'ombre Herculéenne.
                 

José Maria de Heredia


Centaure (F')

  

Ixion
roi des Lapithes , peu reconnaissant envers Zeus, qui par sympathie, l'avait invité sur l'Olympe, essaya sous l'emprise de l'alcool, de séduire Héra.
Mais Zeus, qui n'était pas né de la dernière pluie avait deviné son petit manège, et il conçut une nuée à l'image d'Héra à laquelle Ixion, sans rien remarquer, s'unit.
Zeus le surprit en fâcheuse posture. Fou de colère envers cet humain qui avait osé s'en prendre à la première déesse de l'olympe, le fit fouetter par Hermès, puis ordonna qu'il soit expédié dans le Tartare, attaché à une roue enflammée tournant éternellement. 
Voila pour le sort d'Ixion ! Fallait pas marcher sur les plates bandes de Zeus !

Mais son union avec la nuée n'avait pas été stérile. Elle engendra les centaures. Monstres mi-hommes, mi-chevaux, se nourrissant de viande crue, ils sévissaient en bandes dans les forets de Thessalie. Très portés sur le vin et les femmes, vivants d'attaques furtives et de rapines. On les craignait beaucoup et les appelait les fils de la nuée.

Seuls deux centaures, qui n'étaient d'ailleurs pas fils de la nuée, se distinguèrent par une grande sagesse; Pholos et Chiron.

Quant aux autres, invités (en tant que demis-frères) aux noces de Pirithoos, fils d'Ixion roi des Lapithes, ils revendiquèrent leurs parts d'héritage, déclenchant une violente bagarre pendant laquelle ils tentèrent de violer Hippodamie, la nouvelle épouse de Pirithoos et la fille du roi d'Argos.
Les Lapithes, après de durs combats, les pourchassèrent jusqu'aux monts du Pinde, d'où ils continuèrent leurs exactions jusqu'à ce que Héraclès vint les combattre et tuer la plupart d'entre eux.


Centaure (Boris Vallejo)