Accueil Croisière SKINOSA

 
Le 14 mai à 15h00 nous accostons au petit quai de Myrsini sur l'île de Skinosa.

Nous avions d'abord mouillé à Heraklia, comme prévu, où nous sommes arrivés à 13h30, mais une houle très pénible dans la baie nous en a chassé rapidement.
Après avoir traversé le détroit entre les deux îles nous sommes finalement venus mouiller à Skinosa.

Ce matin, lorsque nous sommes partis de Naoussa, la météo était hésitante. les éclaircies succédaient aux nuages lourds nous faisant passer des T-shirts aux anoraks en quelques minutes. La houle même manquait de conviction... Tantôt devant, puis de coté et enfin de dos, mais toujours désagréable.

Nous sommes passés par le canal séparant Paros de Naxos . Naxos est une grande île mais très peu urbanisée, du moins sur sa côte ouest. Ariane s'est sans doute lassée d'attendre... 



Baie de Myrsini avec au fond, l'île d'Heraklia

Au sud de Naxos, nous longeons des hauts fonds, puis nous passons à quelques mètres d'une grosse épave (sans doute victime des hauts fonds susnommés) dont seule la cheminée, ou ce qui y ressemble, émerge encore. 
Avant d'arriver à Skinosa nous serons accompagnés un bout de chemin par 3 magnifiques dauphins. voir vidéo (7.1Mo)

En arrivant à Skinosa, nous découvrons une grande baie bien abritée et quasiment déserte.
A peine trois ou quatre maisons, deux bateaux de pêche et quelques ânes dont l'un braie à perdre haleine.

Une piste non goudronnée, part du port pour aller au petit village sur les hauteurs de la baie.

Nous nous amarrons à un petit quai normalement réservé au ferry bi-hebdomadaire.  Il vient de passer ce matin et ne reviendra pas avant 3 jours. Nous sommes tranquilles.

Nous en profitons pour débarquer avec Coralie et allons saluer l'âne nous ayant si bruyamment accueilli.
Il est attaché le long du chemin et assailli par des myriades de mouches... Nous faisons un large détour et montons la piste menant au village.
D'en haut, nous voyons notre bateau, tout petit dans cette grande baie vide. Quand je pense qu'en ce moment des centaines de bateaux se disputent certainement le mouillage entre les îles de Lérins.... Je suis bien content d'être ici.


Le petit quai, juste assez grand pour notre bateau

Le soir, le port est totalement désert et silencieux. Nous apprécions de passer une nuit très calme, et le lendemain,

  Le 15 mai à 9h30 nous mettons le cap sur Amorgos.

précédent

Retour carte générale

Suivant