Accueil Croisière GOLFE SARONIQUE 

Depuis le passage du canal de Corinthe on est en mer Egée. Sur la côte nord l'île de Salamine (célèbre depuis l'antiquité par la bataille navale qui permît aux grecs de défaire l'armée Perse et de sauver ainsi Athènes) est entourée d'un cimetière de cargos et de pétroliers qui attendent éternellement en rouillant au mouillage un hypothétique repreneur. 

Pour visiter Athènes, il vaut mieux mouiller dans un des ports du sud du golfe (Methana ou Poros), et prendre l'hydroglisseur qui vous mène au Pirée en moins d'une heure, plutôt que d'essayer de trouver une place à Marina Zéa à Athènes. On y est mal accueilli, relégué sur le môle loin des commodités, (quand il y a des places), et l'eau est particulièrement sale et polluée.

Il faut dire que sur les 10 millions d'habitants que compte la Grèce, 5 millions habitent Athènes...

Précédent

Retour carte générale

Suivant