Accueil Croisière PARAGAGNO


29 juillet 14h, mouillage dans l'anse de Paragagno .

Il y a seulement deux bateaux au mouillage.
Tout le trajet depuis Propriano s'est fait au moteur par calme plat, (voir vidéo: 2.8 Mo) ce qui a eu pour effet de bercer Coralie qui a dormi tout le trajet dans son baby relax, à coté de nous dans le cockpit.
Au mouillage, nous prenons l'annexe pour aller nous baigner vers la plage, dans une eau très ( trop ) chaude. En fin d'après midi, nous subissons un gros grain avec de magnifiques éclairs et un fort tonnerre, qui font fuir les autres bateaux. Bien à l'abri sous la capote, j'admire le spectacle. Je m'inquiète un peu pour le mouillage, mais il tient bien.
Pour nous désennuyer un peu, nous recousons une house du carré. Coralie nous aide, toute contente, en tournant ( pas toujours dans le bon sens ) la manivelle de la machine à coudre. 


Ambiance. A l'extérieur le temps se calme, un petit clapotis caresse la coque, le soir descend doucement sur le maquis dont la pluie  relève les senteurs .  J'allume le feu de mouillage, et je m'assois sur le roof pour jouir de l'instant présent. J'aime ce moment entre chien et loup, ou la nature s'endort doucement. 
Fin de l'ambiance.  

Les moustiques, eux se réveillent. Je rentre en vitesse pour mettre le dispositif anti-moustique dans le carré. Il est simple mais efficace. Sur le pare fumée en laiton de la lampe à pétrole à cardan, je pose une pastille insecticide rectangulaire. Lampe réglée au minimum, la chaleur sous le pare fumée est suffisante pour que la pastille au dessus, dégage doucement son répulsif tout au long de la nuit.  Breveté maison (ou plutôt breveté bateau). 

Le 30 juillet 10h30, nous levons l'ancre pour Bonifacio, ou nous devons récupérer des amis qui nous accompagneront pendant 15 jours.
 

Les petits bricolages de l'escale

  
  
Réparation de la house du carré. 
  

Précédent

Retour carte générale

Suivant