Accueil Odyssée CAPRI

 
Soudain la brise tombe ; un calme sans haleine s'établit sur les flots qu'un dieu vient endormir....... Nous passons en vitesse. Mais les sirènes voient ce rapide navire qui bondit tout près d'elles. Soudain leurs fraîches voix entonnent un cantique..... Elles chantaient ainsi et leurs voix admirables me remplissaient le cœur du désir d'écouter.
Nous passons et bientôt l'on entend plus les cris ni les chants des sirènes.


Homère ne s'étend pas beaucoup sur les sirènes, aucun détail géographique dans son récit, ne permet de les situer. A peine y apprend-t-on, par déduction, que ce lieu se situe entre l'île de Circé et Charybde et Scylla

A ce titre Capri et plus généralement la baie de Naples et ses îles sont idéalement placées.


Mais dans l'Odyssée Ulysse venait à peine de passer les sirènes que déjà il apercevait les vagues produites par le tourbillon Charybde. Or, l'éloignement important entre Monte Circeo, Capri et Messine ne colle pas du tout avec le récit.

Beaucoup plus loin, dans les îles éoliennes, Lefkas est considérée par TIM SEVERIN, comme l'île aux sirènes.

Étape précédente

Retour à la carte

Étape suivante